Soutenance de thèse : « Au-delà du réalisme documentaire : transgressions esthétiques dans le théâtre verbatim contemporain ».

Cher(e) ami(e) de Radac,
Cyrielle Garson soutiendra sa thèse de doctorat, «  Au-delà du réalisme documentaire : transgressions esthétiques dans le théâtre verbatim contemporain en Grande-Bretagne » à l’Université d’Avignon, le mardi 13 décembre 2016 à 14h, en salle des thèses. La soutenance est publique et se fera en anglais.

Le jury sera composé de :
Mme Elisabeth ANGEL-PEREZ, Professeur, Université Paris-Sorbonne
Mme Madelena GONZALEZ, Professeur, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse
M. Chris MEGSON, Reader, Royal Holloway, Université de Londres (rapporteur)
M. Eckart VOIGTS, Professeur, Université de TU Braunschweig (rapporteur)

You are cordially invited to attend the viva examination of Cyrielle Garson’s PhD, « Beyond Documentary Realism: Aesthetic Transgressions in Contemporary British Verbatim Theatre », to be held at Avignon University in the « Salle des thèses » on Tuesday, the 13th of December 2016 at 2pm.
Degree Committee Members:
Mme Elisabeth Angel-Perez, Professor, University of Paris-Sorbonne
Mme Madelena Gonzalez, Professor, University of Avignon
M. Chris Megson, Reader, Royal Holloway, University of London
M. Eckart Voigts, Professor, Brunswick University of Technology

This is a public examination conducted in English.

Many thanks,
Cyrielle Garson
Publicités

Soutenance de Thèse : « Le Spectateur implicite dans le théâtre de Sam Shepard », Université Grenoble-Alpes, 2/12/2016

Cher(e)s  collègues,

 

Mme Caroline Schlenker soutiendra sa thèse de doctorat intitulée « Le spectateur implicite dans le théâtre de SamShepard : les oeuvres du Magic Theatre (1976-1983) »
le vendredi 2 décembre à 14h dans la Salle des Actes, bâtiment Stendhal, à l’Université Grenoble-Alpes

 

devant un jury composé de :
M. John Bak, Université de Lorraine (pré-rapporteur)
Mme. Susan Blattès, Université de Grenoble-Alpes (directrice)
M. Thierry Dubost, Université de Caen-Normandie (pré-rapporteur)
Mme. Claire Maniez, Université de Grenoble-Alpes

 

Bien cordialement,
Susan Blattès